Les Malins Plaisirs

Retour aux Malins Plaisirs

Photos

Eric De Staercke

Vidéos

Pas de vidéo disponible pour le moment.

06/11/2017

Éric De Staercke

Les Malins Plaisirs d'Éric De Staercke




Comédien, metteur en scène, auteur et artiste multiple s’illustrant sur les planches belges depuis qu’il est sorti diplômé de l’IAD en 1985, Eric De Staercke dirige Le Théâtre Loyal du Trac et, depuis quelques années, le Centre Culturel des Riches-Claires. Il a enseigné à l’École Supérieure des Arts du Cirque de Bruxelles jusqu’en 2003 et enseigne toujours à ce jour l’improvisation et l’interprétation dans les classes de l’IAD quand il n’est pas sur la patinoire à la joute avec la Ligue d’Improvisation Belge. Il est à l’origine de nombreux spectacles dont « Le marchand de fables va passer », « Pour en finir une bonne fois pour toute avec la condition humaine » ou encore « Est-ce qu’on ne pourrait pas s’aimer un peu ? » mis en scène par Jaco Van Dormael. Lorsqu’il met lui-même en scène, on le retrouve entre autres derrière « Théâtre sans animaux » de Jean-Michel Ribes, « Les Gens bien n’osent plus sortir le soir » de Jean-Claude Grumberg, les spectacles de Bruno Coppens et encore ceux du Panach'Club. Quand il se frotte à la télévision, il devient l’ennemi juré de Blabla pendant plusieurs années tandis qu’à la radio, on déguste son « Café serré » ainsi que ses chroniques au « Jeu des dictionnaires ». Vous l’aurez compris, il y a trop à dire en si peu de lignes pour faire le tour d’Eric De Staercke alors nous vous proposons d’ouvrir ses valises remplies de malins plaisirs dans celles qui suivent.


 

MA BIBLIOTHÈQUE IDÉALE

Si je devais emmener 4 ou 5 livres sur une île déserte, je prendrais "Cent ans de solitude" de Gabriel Garcia Marquez parce que je ne m’en lasse jamais, "Notre-Dame de Paris" de Victor Hugo parce que c’est un chef d'oeuvre, les "1001 Nuits" parce que je ne l’ai pas fini, « Le dictionnaire de la bêtise et le livre des bizarreries » de Jean-Claude Carrière et Guy Betchel pour me rappeler sur mon île déserte ce qu’est la bêtise humaine et les deux albums de « Cinémastock » d’Alexis et Gotlieb pour rire un peu les longues nuits d’hiver.

Eric De Staercke - MP1

MA PLAYLIST IDÉALE

Claude Nougaro, ça ne s’explique pas. Melody Gardot, parce qu’elle me fait rêver et m’accompagne en permanence. Tout Jacques Higelin, parce que c’est mon père qui me l’a fait découvrir avec "I love the Queen", parce qu’il a bercé toute mon adolescence. Spike Jones, pour me rappeler de ne jamais me prendre au sérieux. Eloi Baudimont et la fanfare de Mourcourt parce qu’avec Eloi l’amour court. André Borbé, parce que c’est un vrai poète et un vrai poète vivant c’est si rare...

Eric De Staercke - MP2

MA CINÉMATHÈQUE IDÉALE

L’intégrale des Marx Brothers, parce qu’on n’a jamais fait mieux. L’intégrale des Monty Python, je leur dois tout. L’intégrale de Buster Keaton ! Quelques Harold Lloyd, pour ne jamais grandir... Quelques westerns de John Ford, pour combler une éternelle envie de chevaucher vers l’aventure au galop ! "Bagdad Café", pour le jeu des acteurs, la grandeur des personnages, le scénario sans failles et la bande sonore. "Un jour sans fin" de Harold Ramis avec Bill Murray! : peut-être pour essayer de devenir meilleur…

 

MON WEEK-END IDÉAL

Mon week-end idéal, c’est très simple : c’est un chalet dans les Ardennes ! Petit-déjeuner à l’extérieur puis promener dans les bois, ramasser du bois, des fleurs, des feuilles puis rechercher leurs noms dans une encyclopédie des plantes, faire un feu, lire un bon livre, faire à manger sur le feu, regarder le soleil se coucher, s’endormir sous les étoiles...

MON MENU IDÉAL

En apéritif : un jus de pomme avec les pommes du jardin de ma petite Maman.

En entrée : j'ai un faible pour les calmars frits accompagnés de persil frit aussi.

En plat principal : des harengs sur pommes de terre tièdes.

En dessert : j'en aime beaucoup, particulièrement les cupcakes d’Emilie Coppens mais  si je ne devais en choisir qu’un seul, je dirais le gâteau au chocolat de ma fille Candice...

MON THÉÂTRE IDÉAL

Wow, ça c’est impossible à dire ! Si l’on se lance dans le théâtre, c’est justement pour pouvoir changer souvent de rôle, Avec Sandrine Hooge, Thu-Van Nguyen, Serge Bodart et Luc Jouniaux, nous vivons une aventure incroyable depuis 18 ans, celle de "Est-ce qu’on ne pourrait pas s’aimer un peu ?"… Je ne peux pas rêver mieux comme aventure, comme rôle, surtout comme partenaires et puis quel metteur en scène : Jaco Van Dormael… Pourquoi rêver d’autre chose ?

 

SON ACTUALITÉ
Eric De Staercke met en scène Bruno Coppens est Loverbooké du 07/11 au 31/12/17.

Retrouvez d’autres « Malins Plaisirs » ici.


Laisser un commentaire



Pas encore inscris ? Inscrivez-vous

* champs obligatoire


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet événement.

Fédération Wallonie-Bruxelle Culture.beRTL-TVIBEL-RTLLa LibreLe Vif Arsene 50Fnac.be