L'École sur Scène - Yallah !

 Affiche École sur ScèneAffiche Yallah

 

« Quand je serai grand… » - L’École sur Scène

Quand je serai grand… je serai pilote de ligne, astronaute, joueur de foot, acteur de cinéma... 
Et quand je serai grand, est-ce qu’il y aura encore des ours polaires ? Est-ce qu’on conduira tous des navettes spatiales ? Est-ce qu’on passera nos vacances sur la lune ? Ou sur la planète Mars ?

Mais c’est quoi être grand ? Et être petit, c’est quoi ?

Avec les élèves de 6e primaire de l’École Henri Frick et les classes passerelles du Lycée Guy Cudell, les animateurs ont mis en scène les réponses des enfants à ces questions.

Le lundi 20 mai
14h pour les scolaires
18h30 pour tous

Réalisé avec le soutien de la Cocof, de la Cellule Culture-Enseignement de la Fédération Wallonie-Bruxelles. En collaboration avec Emir Kir, Bourgmestre, Philippe Boïketé, Échevin de l’enseignement, Loubna Jabakh, Échevine de la culture et le Collège de la Commune de Saint-Josse-ten-Noode.

 

« Arlequin valet de deux maîtres » - Yallah !

Cette année, pour la cinquième édition, les participants au projet Yallah ! jouent Arlequin valet de deux maîtres d’après Carlo Goldoni. Les comédiens en herbe s’approprient des extraits de cette pièce emblématique de la commedia dell’arte en quittant l’art des masques de ce théâtre populaire italien.

Arlequin est un valet avare ! Pour satisfaire sa cupidité, il se met au défi de servir deux maîtres à la fois. Afin de se sortir de situations délicates, il use de subterfuges cocasses.

Le lundi 20 mai
19h30

Yallah ! est une initiative socio-culturelle du Théâtre Le Public et des Ateliers Centre d’Expression et de Créativité de la Vénerie, réalisée avec le soutien de la Cocof, de la Cellule Culture-Enseignement de la Fédération Wallonie-Bruxelles. En collaboration avec Emir Kir, Bourgmestre, Philippe Boïketé, Échevin de l’enseignement, Loubna Jabakh, Échevine de la culture et le Collège de la Commune de Saint-Josse-ten-Noode.

L'entrée des spectacles est gratuite, mais afin de vous accueillir dans les meilleures conditions, merci de nous avertir de votre présence au 0800/944.44.

 

Historique

L'émancipation par la pratique du théâtre, c’est le défi que s’est lancé L’École sur Scène, une initiative du Théâtre Le Public en collaboration avec l’École Henri Frick et le Lycée Guy Cudell. Depuis 2007 cette initiative met les enfants et adolescents en contact avec la pratique théâtrale à travers des ateliers qui se déroulent sur toute une année scolaire de manière hebdomadaire, pendant et en dehors du temps scolaire. 

Quelques années plus tard Yallah !, petit frère de L’École sur Scène, voit le jour. Il permet la rencontre, dans un projet artistique, de jeunes de Watermael-Boitsfort et de Saint-Josse en proposant des ateliers hebdomadaires.

Le premier prône l’éducation par la pratique théâtrale à l’école. Le second, la diversité culturelle en permettant la rencontre de jeunes de milieux sociaux contrastés. 

Ces ateliers, dirigés par des professionnels des arts de la scène avec l’aide des professeurs et/ou animateurs, aboutissent en fin d’année à une semaine de répétitions générales et des représentations dans la grande salle du Théâtre Le Public.

 

L'École sur Scène - Les jeunes de Saint-Josse montent sur scène

L’École sur Scène est une initiative du Théâtre Le Public, en collaboration avec l’École Henri Frick et le Lycée Guy Cudell, qui met les enfants et les adolescents en contact avec la pratique théâtrale à travers des ateliers qui se déroulent durant toute une année de manière hebdomadaire, pendant et en dehors du temps scolaire. Ces ateliers sont sources de développement personnel et, d’autre part, ils aident les étudiants primo-arrivants du Lycée à l’apprentissage du français. 

Les ateliers de L’École sur Scène ont tout d’abord été destiné aux élèves de 5e et 6e primaires de l’École Henri Frick située juste en face du théâtre. En 2010-2011, à la demande de l’Échevin de l’enseignement de la Commune de Saint-Josse-ten-Noode, les élèves des classes dites de  "primo-arrivants" du Lycée Guy Cudell ont rejoint le projet. 

Hormis ses deux premiers spectacles, L’École sur scène a toujours mis en avant la parole et les écrits des jeunes participants, et les a mêlés avec des textes d’auteurs pour créer la rencontre entre des réalités différentes et participer ainsi à leur perfectionnement de la langue française.

Ainsi ont été créé successivement : « Moi je… » (de Layla Nabulsi, 2008), « Voyages… » (d’après Brecht, 2009), « C’est pour rire… » (2010), « L’amour, le bonheur, etc… » (2011), « Yes we can… » (2012), « Qui a eu cette idée folle ?... » (2013), « Ceci n’est pas un pays… » (2014), « Je crois bien que j’ai rêvé… » (2015), « Il ou elle ? » (2016), « Même pas peur… » (2017) et « Aaah l’amour » (2018).

 

Yallah ! - Un projet socio-culturel

En 2014, un nouveau projet apparaît Yallah !. Il s’agit d’une collaboration avec le Centre d’Expression et de Créativité de la Vénerie, qui permet d’ouvrir le projet sur une plus grande mixité sociale en faisant jouer ensemble des jeunes de Watermael-Boitsfort et des jeunes de Saint-Josse, issus de milieux socio-économiques contrastés, aux réalités quotidiennes fort différentes. Les ateliers ont lieu de manière hebdomadaire le samedi matin, et alternativement à Boitsfort (la Vénerie) et à Saint-Josse (Théâtre le Public). 

Initialement, l’objectif était de mélanger des jeunes provenant de communes opposées socio-culturellement. Aujourd’hui ce sont des jeunes de diverses communes de Bruxelles qui se rendent chaque samedi en répétition.

Voici un panorama des créations : « QUISAITOUT ET GROBETA » de Coline Serreau (2015) « La double inconstance » de Marivaux (2016), « Le Songe d’une nuit d’été » de William Shakespeare (2017) et « Je me suis trompé quelques fois mais j’ai aimé… » de divers auteurs parlant d’amour et de tendresse (2018).

Cette initiative est animée par des comédiens professionnels et des opérateurs culturels et encadrée par la structure administrative de ceux-ci.

 
Fédération Wallonie-Bruxelle Culture.beNostalgieLa LibreLa LibreLe Vif